F

Fauve : la marque de soins qui célèbre (enfin !) nos poils

Fauve la marque de soins qui célèbre (enfin !) nos poils Marie Morel fondatrice Studio Fauve Le Prescripteur

Alors que la guerre des poils faisait rage, un nouvel élan féministe tend ces dernières années à libérer les femmes des diktats de la beauté et à glamouriser notre rapport à nos poils adorés. Qu’on souhaite les chouchouter ou les maîtriser, on a trouvé l’adresse idéale pour prendre soin de tous nos poils (cheveux, sourcils et corps) : Studio Fauve, un lieu situé en plein cœur du Marais qui redonne aux poils ses lettres de noblesse avec sa gamme de soins Fauve à tomber (nos reco à la fin de l’article). Rencontre avec Marine Morel, sa fondatrice déterminée.

Marine Morel, avec ta marque Fauve, tu places le soin du poil non pas dans la catégorie hygiène, mais beauté et c’est un pas énorme. Pourquoi ?

Quand je me suis lancée en tant qu’entrepreneuse (pour un projet antérieur à Fauve), j’avais déjà envie d’emmener le poil dans le secteur de la beauté.

Je ne pensais pas que ce serait aussi compliqué, en parlant de soin du poil, de convaincre des revendeurs que : non, il ne s’agit pas d’hygiène, mais de beauté. Notre rapport au poil n’était absolument pas associé à une gestuelle du soin, sensoriel et plaisir. Fauve est venu renverser tout cela.

Marine morel, fondatrice de fauve

Comment t’es venue l’idée de créer Fauve ?

C’est parti d’un consta tout bête : pendant le confinement, le Monoprix était devenu mon seul moment d’aération. Les rayons de soins pour le poil avaient triplé de volume, les instituts étant fermés. Je me suis fait très vite la réflexion que tous les soins dédiés au poils étaient packagés de la même façon.

Les packs de crème dépilatoire n’avaient pas bougé depuis plus de 15 ans, avec des photos de jambes de mannequins irréelles, des formules très flippantes, un procédé douloureux.

Marine morel, fondatrice de fauve

Je voyais aussi les rasoirs à usage unique (15 achetés, 5 offerts), ce qui est complètement dingue. Et un système de lames plus chères que le rasoir seul, un non sens…

Chez les hommes, un constat différent avec la même conclusion : une offre pauvre et limitée aux soins de la barbe, comme si les hommes n’avaient pas d’autres poils auxquels prendre soin comme les sourcils, la nuque, les épaules… Il n’y a qu’à voir le nombre grandissant d’hommes qui franchissent les cabinets de laser pour leurs poils. Nous sommes tous concernés par ce sujet !

Pourquoi avoir appelé ta marque Fauve ?

Quand on parle de nos poils, on renoue avec notre coté sauvage, animal. Avec Fauve, je voulais assumer pleinement ce que beaucoup de marques essaient de cacher : la beauté du poil.

Marine morel, fondatrice de fauve

La gamme Fauve comprends trois soins et a déjà son temple : Studio Fauve. C’était important pour toi de toute de suite associer tes soins à une gestuelle ?

Complètement : le geste est indissociable de la gamme. Je voulais à la fois proposer des soins naturels et sensoriels dédiés aux poils et conseiller, personnaliser les routines en accompagnant nos clients chez nous et chez eux.

Quelque chose qui m’a beaucoup attristée ces derniers années, c’est la recherche du clean et du respect de la peau qui a eu tendance à se faire au détriment du plaisir et de la sensorialité. J’ai travaillé sur le développement de 3 soins à la fois efficaces, naturels et particulièrement sensoriels : la Crème de soin régulateur, l’huile à l’esprit sauvage (que j’ai souhaité absolument non collante, car rien de plus déplaisant que de faire un soin en institut et de coller sous ses vêtements) et le sérum anti poils incarnés.

Fauve  la marque de soins qui célèbre (enfin !) nos poils Marie Morel fondatrice Studio Fauve Le Prescripteur

Avant de réaliser un soin chez Studio Fauve, la cliente remplit un questionnaire sur ses poils. Le soin est donc personnalisé ?

Oui, rien que sur le poil incarné, nous proposons deux types de soins différents qui répondent aux trois profils possibles de poils incarnés : celui qui est sous la peau et que tu ne vois que par transparence ; celui qui sort et qui repique à l’intérieur de la peau ; celui qui n’arrive pas à percer, qui s’enflamme et qui forme ce petit bouton rouge. Ils ne se traitent pas de la même manière. L’un doit être traité car il cause une inflammation, l’autre peut être libérer avec un gommage. On ne traitera pas l’épilation de la même manière.

Certain.es ont de la kératose pilaire :  beaucoup de gens en ont, peu de gens savent qu’une routines adaptée existe pour la traiter en douceur.

On personnalise l’épilation car on n’a pas le même poil que son voisin.

Marine morel, fondatrice de fauve

En tant qu’entrepreneuse, quel conseil donnerais-tu à ceux qui peinent à se lancer ?

Cela peut paraître bête, mais croire en son projet et rien lâcher car c’est très facile d’abandonner.

Je rencontrais au début beaucoup plus de gens qui doutaient de Fauve que de gens qui y croyaient. Mais je ne me suis pas laissée abattre.

Marine morel, fondatrice de fauve

Et je me suis super bien entourée pour ce projet : mon mari est directeur financier de Fauve, et Thibaut L’oignon, fondateur de Sezane, m’a beaucoup soutenu dans ce projet dont il est l’unique actionnaire.

Nos deux produits chouchou à découvrir chez Fauve :

1. L’huile à l’esprit sauvage et son parfum signature à tomber

Fauve  la marque de soins qui célèbre (enfin !) nos poils Marie Morel fondatrice Studio Fauve Le Prescripteur huile visage et corps cheveux et poils pubiens

Ici à la rédaction, on craint toujours le parfum des huiles naturelles souvent trop « herbées » ou dopées aux huiles essentielles.

L’Huile à l’Esprit Sauvage de Fauve a vraiment de quoi convaincre n’importe quel nez sensible aux senteurs délicates : énorme coup de cœur pour sa fragrance mêlant le veloutée de la pêche, la douceur de l’amande et la chaleur du bois.

Côté bienfaits, elle hydrate sans coller (yes !) et protège les poils (cheveux, sourcils et corps) grâce au mélange d’huile de lin, de noyau d’abricot et de pépins de raisin. Enrichie en extrait de calendula, et en bisabolol le soin apaise les démangeaisons et les rougeurs du cuir chevelu.

Un soin pour trois usages :

  • Prendre soin de ses cheveux : versez 2-3 gouttes dans les mains, chauffez l’huile puis appliquer sur les longueurs. Chaque matin sur cheveux secs.
  • Prendre soin de son cuir chevelu : versez 2-3 gouttes dans les mains, chauffez l’huile puis appliquer sur le cuir chevelu. Massez le cuir chevelu 5min en insistant sur les zones irritées ou rouges.
  • Prendre soin de son corps : versez 5-6 gouttes dans les mains, chauffez l’huile puis appliquer sur le corps et les poils que vous souhaitez adoucir.

2. Le sérum anti poils incarnés 100% naturel, vegan et fabriqué en France

Le Sérum Anti-Poils Incarnés est un soin localisé formulé avec de l’huile de pépins de raisin, permettant à la peau de s’assouplir et au poil de percer. Elle est renforcée par les huiles de tamanu et d’arbre à thé qui agissent sur le poil incarné grâce à leur action anti-microbienne et régénérante. Les irritations sont ensuite apaisées avec du bisabolol issu de la camomille.

Appliquez une goutte de sérum sur le poil incarné 1 fois / jour et massez légèrement pour faire pénétrer le soin. Renouvelez autant que nécessaire.

Réservez votre soin au Studio Fauve, le premier espace situé au coeur du Marais dédié au soin du poil pour les sculpter, les détendre, parfois les arracher mais surtout les sublimer.

3 1 vote
Évaluation de l'article
CategoriesBien-être
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires