G

Glucose Revolution : le futur best-seller international de Jessie Inchauspé

Et si les variations de votre taux de glucose étaient la cause de votre acné, de vos insomnies, de vos fringales, de vos dérèglements hormonaux et de toute une panoplie de petits problèmes de santé qui vous affectent au quotidien ? C’est avec une approche simple et novatrice que Jessie Inchauspé vous propose de reprendre le contrôle sur tous ces désagréments avec son dernier livre, Glucose Revolution, futur best-seller international paru aux éditions Robert Laffont et traduit en 21 langues. Rencontre.

Qui est Jessie Inchauspé, autrice de Glucose Revolution ?

Jessie Inchauspé a 30 ans, elle est née à Biarritz et a fait des études de biochimie qui l’ont menée en Angleterre et aux Etats-Unis. Un accident vient bouleverser son existence à 19 ans : elle saute d’une cascade avec des amis et se brise une vertèbre en atterrissant mal dans l’eau. Opérée, elle guérit mais garde des séquelles psychologiques, un mal-être qu’elle n’identifie pas vraiment et dont elle n’arrive pas à se défaire.            

Lancée dans une quête pour se reconnecter avec son corps, elle s’intéresse aux capteurs de glucose alors qu’elle travaille dans la Silicone Valley. Elle s’en implante un dans le bras et comprend vite que les hauts et les bas de sa glycémie ont une influence directe sur sa santé, mentale et physique. Forte de son bagage scientifique, elle se penche sur les (rares) études qui existent à ce moment sur le sujet, examine les courbes de son taux de glucose suivant son alimentation et réalise des découvertes étonnantes : non, un bol de riz n’entraîne pas le même pic de glucose s’il a été mangé après une bonne nuit de sommeil ou une insomnie. Et si elle mange des légumes avant ses féculents, le pic est lissé. A l’époque, personne (à part les personnes diabétiques) ne s’intéresse vraiment au taux de glucose et encore moins à ses incidences sur le bien-être général. Elle met en place de nouvelles habitudes nutritionnelles tirées de ses conclusions, commence à aller beaucoup mieux et parle de ses découvertes à ses proches. Curieux d’en savoir plus, ils lui demandent d’ouvrir une plateforme où ils pourront consulter ses données et les partager autour d’eux.     

Fin mars 2019, elle lance donc son compte Instagram : l’aventure Glucose Goddess (son pseudo) commence officiellement. Elle se démarque avec une approche scientifique, couplée à des graphiques explicites tirés de ses propres courbes de glucose. Forcément, ses posts qui documentent comment le taux de glucose influe sur notre corps, de quels maux il peut être responsable et ce que l’on peut mettre en place pour réguler sa glycémie et donc avoir un impact sur sa santé passionnent ceux qui la suivent.         

Trois ans plus tard, Jessie Inchauspé a plus de 520 000 followers sur Instagram et elle publie Glucose Révolution*, qui résume ses conseils pour apprendre à gérer son taux de glucose tout en continuant à manger les aliments qu’on aime. Traduit en 21 langues, cet ouvrage qui s’annonce comme un futur best-seller éditorial est une mine d’informations. On avait donc très envie de s’entretenir avec l’autrice pour en savoir plus sur sa démarche et les bénéfices de faire sa « glucose révolution » !

Jessie Inchauspé – crédit photo fanny latour lamberg

Qu’est-ce qui a changé pour toi à partir du moment où tu as utilisé un capteur de glucose ?

Tout d’un coup, je pouvais voir à l’intérieur de mon corps. J’avais un moyen pour communiquer avec ma biologie et constater comment ce que je faisais de façon externe (la façon dont je m’alimentais, comment je vivais, etc.) impactait l’intérieur de mon organisme.
Et puis j’ai remarqué que les épisodes de mal-être psychologique que j’expérimentais depuis mon accident coïncidaient avec des pics de glucose. Cela faisait 8 ans que je cherchais un indice qui pourrait m’aider à comprendre comment éviter ces périodes douloureuses… Cette découverte a tout changé pour moi.

Tu as ensuite compris que de nombreux symptômes pouvaient découler de ces pics et ces chutes de glucose. Est-ce que tu peux nous les lister ?           

Oui, j’ai découvert que je n’étais pas la seule à souffrir des conséquences d’une glycémie en dents de scie…

90% des gens ont des pics de glucose tous les jours sans le savoir, c’est fou !        

Jessie Inchauspé, autrice de Glucose Revolution

Par contre, tout le monde est familier avec les répercussions de ces pics de glucose :

  • A court terme, ils peuvent causer des coups de fatigue, des fringales pour des aliments sucrés, des problèmes de sommeil, etc.
  • A moyen terme, on sait que plus il y a de pics,  plus il y a de symptômes de dépression et d’anxiété. Cela joue aussi sur les dérèglements hormonaux et la fertilité : la ménopause va être plus difficile, le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) va être exacerbé, il va être plus compliqué de tomber enceinte, etc. Cela mène aussi à des problèmes de poids et il peut y avoir des conséquences sur la peau : les pics de glucose aggravent les symptômes de l’acné, du psoriasis, de l’eczéma et l’apparition des rides.            
  • A long terme, les pics de glucose contribuent au développement du diabète de type 2, à l’apparition de maladies cardiaques et au développement de la maladie d’Alzheimer.

Les implications potentielles du dérèglement de la glycémie sont donc très vastes car elles impactent tous les systèmes du corps. Et elles se manifestent de manière différente chez chaque personne, en exacerbant les problèmes suivant les terrains de fragilité de chacun.          

A partir du moment où on a compris toutes les implications négatives pour l’organisme des pics de glucose, que peut-on faire ?  

La bonne nouvelle, c’est qu’en régulant son ton taux de glucose, tout se remet en place, que ce soit psychologiquement ou physiquement !

Jessie Inchauspé, autrice de Glucose Revolution

Et ce n’est finalement pas si compliqué que ça d’éviter de réussir à lisser sa glycémie. Au fil de mes expériences et de mes recherches, j’ai identifié 10 conseils qui permettent d’éviter les pics de glucose et donc d’améliorer sa santé générale.

Il ne s’agit pas d’un régime, ce sont plutôt des choses simples à mettre en place. Cela permet d’apporter une solution sans culpabilité, qui fonctionne sur le long terme et qui est basé sur la science.

Jessie Inchauspé, autrice de Glucose Revolution

Au bout de combien de temps ressent-on les bénéfices de ces tips ?

J’ai pas mal tâtonné mais rassurez-vous, pas besoin de vous faire poser un capteur de glucose, j’ai déjà fait le travail pour vous (rires) ! Plus sérieusement, une fois que j’ai identifié tous les principes de ma méthode et que j’ai commencé à les appliquer, il a fallu environ 2 semaines pour que je sois psychologiquement dans la meilleure forme de ma vie.

Mes boutons sur le visage ont disparu, mes règles sont redevenues régulières, j’avais l’esprit plus clair.

Jessie Inchauspé, autrice de Glucose Révolution

Et ma communauté me dit que lorsqu’on commence à appliquer ces conseils, on se sent déjà mieux  en 24H. Et ensuite, les choses commencent à rentrer dans l’ordre en quelques semaines. C’est vraiment puissant !

Quels sont les conseils qui ont émergé de tes recherches et que tu développes dans ton livre Glucose Revolution ?

Il y en a 10 :

  1. Mangez vos aliments dans le bon ordre
  2. Ajoutez des légumes en entrée de tous vos repas
  3. Cessez de compter les calories
  4. Lissez la courbe de votre petit-déjeuner
  5. Mangez n’importe quel type de sucre, ils se valent tous
  6. Choisissez un dessert plutôt qu’un goûter sucré
  7. Buvez du vinaigre avant de manger
  8. Après vos repas, bougez
  9. Si vous devez grignoter, optez pour le salé
  10. Habillez vos glucides

Et s’il ne fallait en sélectionner que 3 ?

Il y a tellement de bénéfices à tous les appliquer que je les trouve tous importants et que je ne pourrais plus m’en passer ! Donc c’est un peu difficile de choisir entre mes enfants (rires)… Mais je dirais que cette combinaison est un bon point de départ pour vraiment préparer le terrain en profondeur :           

  • Manger les aliments dans le bon ordre : les légumes en premier, les protéines et le gras ensuite, puis les glucides et enfin le sucré. Cela vous permet de réduire de 75% le pic de glucose de votre repas.     
  • Privilégiez un petit déjeuner salé : cela vous permettra de lisser la courbe de votre glycémie et de pouvoir manger sucré par la suite sans trop d’effets secondaires. 
  • Marchez 10 min après les repas : faire travailler ses muscles après avoir mangé des sucres ou des féculents permet d’atténuer le pic de glucose, de réduire le risque de prise de poids et d’éviter une baisse d’énergie.

* Glucose Revolution, Ed. Robert Laffont, 320 pages, 19 €

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
Le plus populaire
Le plus récent Le plus ancien
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
brigitte SICARD
brigitte SICARD
9 mois il y a

bonjour JESSIE
UN GRAND MERCI POUR LA LECTURE DE VOTRE LIVRE QUE J’AI « DÉVORÉ »!!
QU’EN EST-IL DES FRUITS DE MER?
Merci pour votre réponse
Brigitte