L

Les joies d’en bas – Ecartez les jambes et regardez !

Si vous en êtes encore à penser que le clitoris est un joli bouton rose ou que les femmes sont divisées entre clitoridiennes et vaginales, lisez de toute urgence ce manuel ! Deux médecins norvégiens, Nina Brochmann et Ellen Støkken Dahl, nous disent tout sur l’appareil sexuel féminin, le fameux « comment ça marche » sans tabou ni complexe. Une Bible « d’utilité publique » à lire avant une partie de jambes en l’air.

Si vous avez moins de 25 ans et que vous êtes sans enfant, il est peu probable que vous ayez déjà connu une baisse de libido (oh les veinardes !) mais cela vous est peut-être arrivé et ce n’est pas grave !! Les autres, vous voyez de quoi je veux parler… Qui sont les responsables à montrer du doigt ? Le stress, le manque de temps en tête à tête, le sentiment de ne pas être à la hauteur sexuellement, une image négative de soi et une mauvaise connaissance de son corps. Bingo ! C’est là que les intrépides Nina Brochmann et Ellen Støkken Dahl arrivent à la rescousse.

 

Non, les glaires dans votre culotte ne sont pas sales, oui elles sont nécessaires à un vagin propre et en bonne santé !

 

Tout a commencé avec Underlivet…

Tout a commencé pendant leurs études de médecine, quand Nina et Ellen ouvrent un blog intitulé Underlivet (sexe ou bas-ventre). Surprises par le succès et le nombre de questions qu’elles reçoivent – c’est fou ce que les préjugés ont la tête dure -, elles décident d’en faire un livre plus complet. Elles y abordent pêle-mêle l’appareil génital féminin, son fonctionnement purement mécanique, ses ressorts psychologiques, le désir, la jouissance (seule ou à plusieurs), mais aussi le sexe des hommes pour que la symbiose soit totale. Le but ? Que les femmes s’approprient leur corps, se connaissent le mieux possible et n’aient pas une image fausse, dégradée ou imaginaire d’elle-même. Qu’elles soient fières d’avoir un sexe car « il est fabuleux » ! Non, les glaires dans votre culotte ne sont pas sales, oui elles sont nécessaires à un vagin propre et en bonne santé ! Oui, avoir besoin de lubrifiant peut contribuer à vous révéler pendant l’acte sexuel et n’est pas juste un accessoire. Non, la femme ne devient pas décérébrée en période pré-menstruelle, et les règles peuvent être douloureuses au point d’avoir des envies de meurtre !

Vous n’êtes pas frigide ni anormale si vous ne jouissez pas avec votre vagin.

A la découverte de votre clitoris

On continue avec les idées reçues ? Non, la jouissance clitoridienne n’est pas mineure ni immature comme a voulu le faire croire Sigmund Freud, et vous n’êtes pas frigide ni anormale si vous ne jouissez pas avec votre vagin. Tant que vous y êtes, arrêtez donc d’adopter la dichotomie entre clitoridienne et vaginale : la part visible du clitoris est en fait la partie émergée de l’iceberg. Le clitoris est un grand organe en forme de Y, divisé en deux parties : l’une interne et l’autre externe. Le petit bouton est soutenu d’un « corps » se séparant en deux piliers « reposant de part et d’autre du sexe, enfouis sous les lèvres génitales ».

 

Il faut arrêter de considérer l’orgasme féminin comme un simple bonus. Pour les femmes aussi, l’orgasme devrait être la règle.

Quid de la performance ?

Concept si cher à nos hommes… Les auteures s’appuient régulièrement sur des études (menées en Norvège, en Allemagne, au Canada, en Angleterre…) pour étayer leurs propos. En moyenne, 40 % des couples vivant maritalement ont des relations sexuelles une à deux fois par semaine. Seul 10 % ont des relations 3 à 4 fois par semaine ou plus. S’il est un fait admis que les couples les plus heureux sont ceux qui ont le plus de rapports sexuels, « il semblerait qu’il existe un plafond. Une étude canadienne portant sur 30 000 personnes a montré que les personnes ayant plus d’un rapport sexuel par semaine ne connaissaient pas d’augmentation de leur niveau de bonheur. Les humains auraient donc trouvé d’eux-mêmes une sorte de nombre d’or oscillant entre un et deux rapports sexuels par semaine ! »

Un livre drôle et sérieux !

A mi-chemin entre une enquête psycho-sociologique menée sur le terrain et un dictionnaire médical pour public non averti, ce livre se lit comme un polar. Les coupables (car il y en a plusieurs) ce sont les mythes qui collent aux femmes depuis parfois des millénaires, parfois un ou deux siècles. La domination des femmes par les hommes passe évidemment par la sexualité et l’image que les femmes ont de leur corps. Est-on impure parce que l’on saigne ? Est-on moins performante parce que l’on donne vie à des enfants ? Nina et Ellen apportent aussi des clefs très pratiques avec des encadrés à la fin de chaque chapitre, sur ce qu’il faut retenir en termes de sciences et de médecine : les moyens de contraception, reconnaître ses sécrétions vaginales, comment prévenir une cystite, s’épiler avec un rasoir, comment retrouver du plaisir ou augmenter sa jouissance ?

Un livre drôle (merci aux illustrations) et sérieux qui devrait être prescrit à toutes les femmes par leur gynécologue comme une lecture nécessaire.

Les joies d’en bas, tout sur le sexe féminin de Nina Brochmann & Ellen Støkken Dahl, ACTES SUD, traduit du norvégien par Céline Romand-Monnier ; illustration par Tegnehanne, 448 p., 22,50 euros.

 

 

0 0 votes
Évaluation de l'article
CategoriesNon classé
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

5 Commentaires
Le plus populaire
Le plus récent Le plus ancien
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Selina Loggins
Selina Loggins
2 années il y a

À LIRE POUR CHOISIR LE BON MÉDECIN POUR UNE VÉRITABLE GUÉRISON DU VIRUS HERPES SIMPLEX ET DU VIH
Parfois, nous devons simplement essayer la phytothérapie pour voir par nous-mêmes. Je suis très heureux aujourd’hui de ne pas écouter ce que les gens disent, sinon je serais mort maintenant. J’ai été inf

peggyr.nixon
peggyr.nixon
3 années il y a

Bonjour à tous, je veux juste donner ce grand témoignage à tout le public au sujet d’un grand homme qui m’aide dans une maladie grave. Je souffre de la maladie à HSV-1 ET HSV-2 depuis maintenant 2 ans et j’allais presque à la fin de ma vie à cause de la maladie. Tout ce que j’ai en tête c’est de me

robert t.niteo
robert t.niteo
4 années il y a

REMÈDE NATUREL POUR GUÉRIR TOUS LES MALADIES HUMAINES À 100% NÉGATIF
La phytothérapie est garantie à 100% pour guérir toutes les maladies humaines et le cancer de l’herpès, le diabète de la SLA, le VIH et plus totalement, la raison pour laquelle la plupart des gens ont du mal à guérir de ces maladie

Jane
Jane
4 années il y a

Herpès génital guéri par Dieu Serviteur Dr Hassan
J’ai eu une confirmation de mon médecin que j’avais HSV 2, Dieu a utilisé son serviteur Dr Hassan pour me guérir de cette maladie. Il ya quelques mois, j’ai eu beaucoup d’informations sur l’herpès, et alors que je surfais sur Internet, je suis tombé

LEROUX
LEROUX
5 années il y a

Merci d’avoir écrit ce livre. Je vous rejoins 100% quand vous pensez que des personnes bien informées seront tout autant de malades imaginaires en moins. Bravo à ces 2 jeunes femmes doctorantes.